KEREN ANN

De Césarée à New York, Keren Ann disperse des morceaux de rêves au fil de formats folk modernistes.

Keren Ann Zeidel n’est pas la chanteuse lambda. Israélienne élevée aux Pays-Bas avant de s’installer en France puis de s’envoler pour New York, elle insuffle à sa pop un vent voyageur qui la transporte vers un ailleurs improbable. Appuyé sur le son des mots plutôt que sur leur sens, sur la musicalité plutôt que sur la musique, Keren Ann met sa pop, sa folk et ses chansons en danger, les invente en français pour mieux les réinterpréter en anglais, et les étirer en codas rêveuses qui offrent à ses mots un souffle supérieur. Maintes fois nominées aux Victoires de la musique, elle n’en récupèrera qu’une, pour l’album d’Henri Salvador sur lequel elle a travaillé, restant pour toujours cet électron libre et libéré, éclectique et électrique, sauvage et doux dans le même souffle. Juste une autre idée de la chanson, qu'elle a pu transmettre aux étudiants de l'ESRA lors d'un récent workshop au Red Bull Studios Paris.