SIMO CELL MIXTAPE

paris editor / February 02, 2017

Le plus français des producteurs de Livity Sound nous livre une mixtape exclusive en attendant sa collab avec les Pilotwings. (English version available !)

The adage “no man is a prophet in his own land” may be as played-out as a Garnier 12” from the F Com days, but it’s fitting for Simo Cell: the French producer has been basking in the glow of a surprise hit of his own on English label Livity Sound. The Frenchman’s heady, precise brand of techno (after making it back across the Channel to his homeland) landed on the other side of the Atlantic – more precisely into the pages of XLR8R, as one of 2017’s Ones to Watchm, no less. Following a days-long jam session in the Red Bull Music Paris studio with Lyon-based The Pilotwings, Simon hunkered down on his own to concoct a brand-new mixtape. As your upstairs neighbours are about to find out, this proud Frog’s continent-hopping is only getting started.

So what’s been up with you since the release of your EP on Livity Sound ?
Simo Cell : The feedback I’ve been getting on the EP has been amazing – some even came from artists I quite admire. It’s been quite validating (and just a nice feeling) to see your hard work pay off – I did spend eight months on this record. I’ve seen my bookings increase as well, so I’ll be able to quit my job sometime in the next few months and focus solely on my music.

Is Paris a good home-base for producing techno music in 2017? Why did you choose to release your stuff on an English label ?
Simo Cell : Yes! There’s a big emulation of the English scene happening in Paris and in France – more and more club nights popping up. I think that wasn’t the case even 4 or 5 years ago. A bunch of producers are coming up, artists with very diverse influences and backgrounds. There’s this amazing dynamic, so there’s a lot of opportunities. For example, last winter, I met Nico (Tite, a member of Society of Silence) at this party he was playing – we hit it off, and I started working out of his studio. He helped me progress a lot on my sound, and now, we’re sharing that studio! I discovered UK techno around 2010, via Hessle Audio, Swamp 81, Martyn and Livity Sound. It was a new sound at the time, a real revelation for me. That’s when I started producing music. I was very much influenced by that scene, and I was harbouring a secret dream of signing to one of its labels. So in the end, being Livity Sound’s only French signing has been a real boon – it piqued people’s curiosity, and things just quickly went from there. But I remained very close to the French scene: I even put out a 12” on Fragil Musique just last year.

You went into our Studio a couple weeks ago with The Pilotwings. Why did you choose them? How did you meet ? Can you give us an idea of what this collaboration will sound like ?
Simo Cell : We’d never really met before the session (besides out and about, partying) but we’d exchanged a few e-mails. I’m actually a big fan of their work and of BFDM. I met Judaah (the label’s head honcho) in 2015, and we became fast friends. This session was an opportunity to forge better bonds with the whole team. It was also a challenge because, at first blush, our respective projects are quite different, but in fact, we share a lot of influences! We used this project to explore different things, some dub-inspired stuff for example. We recorded a whole bunch of jams and experimented a lot.

What can we look forward to finding on this mixtape ?
Simo Cell : It’s a two-part mix with some really new stuff, and some really old stuff. The first part has a lot of exclusive tracks from friends and like-minded artists: new tracks from Beneath, Bruce, Batu, Bambounou, Basses Terres, among others. There even a little surprise at the end with a forthcoming remix I made with Bambounou. And then, lately, I’ve been digging really up-tempo stuff, in the 135- to 140-BPM range. The second part is very much steeped in that, with a lot of old tracks from the 90s.

French version

Nul n’est prophète en son pays. Cet adage vieux comme un maxi de Laurent Garnier sur F Com ne s’applique pas à Simo Cell, qui jouit d’une aura particulière en France et à l’étranger depuis un maxi remarqué sur le label Anglais Livity Sound. Non contente de séduire un large public, sa techno mentale et précise lui a récemment value d’être nommé parmi la petite dizaine d’espoirs à suivre en 2017 par l’institution techno américaine XLR8R. Après une jam session de quelques jours au studio avec les lyonnais de Pilotwings, Simon nous donne des nouvelles via une mixtape qui devrait définitivement vous brouiller avec vos voisins du dessus… Et le placer parmi les dj’s français qui comptent.

Que s'est-il passé depuis la sortie de ton EP sur Livity Sound ?
Simo Cell :
L’EP a été super bien accueilli, j’ai reçu beaucoup de retours d’artistes que j’admire. C’est vraiment gratifiant et plaisant de voir son travail récompensé, surtout que j’ai passé 8 mois sur ce disque. J’ai plus de dates également, je vais pouvoir quitter mon job d’ici quelques mois et me concentrer pleinement sur ma musique.

Paris est-elle une bonne ville pour produire de la techno en 2017 ? Pourquoi avoir choisi un label anglais ?
Simo Cell : Oui ! Il y a une grosse émulation en ce moment à Paris et en France, et une offre importante de soirées. Je pense que ça n’était pas le cas il y a 4 ou 5 ans. Beaucoup de producteurs sont en train d’émerger, des artistes aux influences diverses et aux parcours totalement différents. Il y a une super dynamique, donc pas mal d’opportunités. Par exemple, l’hiver dernier j’ai rencontré Nico (Tite/membre de Society of Silence) à une teuf où il jouait, on a sympathisé, et j’ai commencé à venir travailler dans son studio. Il m’a beaucoup fait progresser sur mon son et, maintenant, je partage son studio avec lui. J’ai découvert la techno UK vers 2010, par l’intermédiaire de Hessle Audio, Swamp 81, Martyn et Livity Sound. C’était un son nouveau à l’époque, une vraie révélation pour moi. C’est à ce moment que j’ai commencé à produire de la musique, j’étais très influencé par cette scène. Je rêvais secrètement de signer sur un de ses labels. Finalement, le fait d’être le seul français signé sur Livity Sound a été un vrai atout. Ça a un peu créé la surprise et tout s’est enchainé rapidement. En parallèle, je reste très proche de la scène française : j’ai sorti un maxi sur Fragil Musique l’année dernière.

Tu es venu travailler au studio il y a quelques semaines avec The Pilotwings, pourquoi eux ? Comment vous êtes vous rencontrés ? À quoi va ressembler cette collaboration ?
Simo Cell : On ne s’était jamais vraiment rencontré avant la session (hormis en soirée) mais nous avions échangé quelques mails. En fait, je suis un gros fan de leur travail et de BFDM ; j’ai rencontré Judaah (boss du label) en 2015 et on est tout de suite devenu super pote. Cette session, c’était l’occasion de tisser des liens avec toute l’équipe et un challenge car, à première vue, nos projets respectifs sont très différents. Mais, en réalité, on a beaucoup d’influences en commun ! Donc, on en a profité pour faire des choses différentes, inspirées du dub notamment. On a enregistré beaucoup de jams et expérimenté de nombreuses choses.

Qu'y-a-t-il dans cette mixtape ?
Simo Cell : C’est un mix en deux parties avec du très neuf et du très vieux. Dans la première partie, vous pourrez retrouvez beaucoup d’exclus d’artistes dont je me sens proche ; des nouveaux morceaux de Beneath, Bruce, Batu, Bambounou, Basses Terres, entre autres. Il y a même une petite surprise à la fin avec un remix que j’ai fait avec Bambounou et qui va sortir cette année. Et puis, en ce moment, j’adore jouer à un tempo très rapide en club, entre 135 et 140 BPM. La deuxième partie est, à cette image, avec beaucoup de vieux morceaux des années 90.

TRACKLIST
Basile Growing From Concrete
Beneath Seeus [forthcoming Hotline Recordings]
Digital Landside Signs Of Change (Bambounou Dub Version) [forthcoming Just This]
Black Merlin Spirit House [forthcoming Berceuse Heroique]
Simo Cell Crystal [unreleased]
Batu Murmur [Unreleased]
Via Maris Swarm [forthcoming dnuoS ytiviL]
Yaleesa Hall x Malin Second Carol (Asusu Mix) [forthcoming Ink & Will]
Biosphere Novelty Waves  [Apollo]
Basses Terres K i s s  I n  T h e   N e c k  ( r e v e r s e d  r e f l e x ) [forthcoming BFDM]
Haruomi Hosono & The Yellow Magic Band シャンバラ通信    細野晴臣 [Alfa]
DJ RX-5 Acid House [Schmer]
Datahata The Watery World [frequenNC]
ITPDWIP Taking An Already Taken Decision [Brokntoys]
British Murder Boys Be Like I Am [Counterbalance]
Aardvarck Untitled [Bloom]
Torul V Trianon [Tissju]
Female No Sense / No Reason [Downwards]
Bruce In Line [forthcoming Hemlock]
Yaleesa Hall 4373 (Bambounou & Simo Cell’s Trance-Attitude-Mix) [forthcoming Ink & Will]