Monika : 1000 Miles Of Ocean

July 06, 2017

You’ve no doubt fallen under Monika’s charm last year – along with the rest of the world – via her “Secrets in the Dark”, the tight little soul bombshell she co-produced with the Dap-Kings. We now bring you an exclusive Monika stream, which was produced and mixed with Blackjoy at Red Bull Studios Paris. The vibe is a little darker this time, but her voice remains just as bewitching. Check out the track, and our conversation with Monika, below. (French version below !)

This new song sounds a little bit different from your previous hits. Are you fed up with soul?
Monika: [Laughs] No way! I just love listening to – and get inspired by – various kinds of music. “1000 Miles of Ocean” is a song I wrote right after “Secrets in the Dark” was released, and all the while, I was waiting for the right time and place to turn the melody into a song. On the contrary, I would say it’s a blend of soulful music and classic 80s pop.

Is this song foreshadowing a new direction for the upcoming album?
Monika: I believe so, yes. On the new album, the groove is a top priority, but the main direction is more toward classical instrumentation, with an emphasis on the melodies.

Why did you choose to record in Paris? What is your relationship with this city and the music scene here?
Monika: Paris always inspired me, and always will. I’ve been visiting Paris since I was a baby and my father used to work here. I recall so many wonderful memories. The exciting thing about Paris is that even though it feels so familiar to me, every single time I come here, it opens up like a whole new world. So many options, so much beauty, chaos and elegance at the same time. Balance, power and light are some of the words I can think of for Paris. Along with New York and Athens, it is the city that inspires me the most, and it was a dream come true to record here.

I’m not very familiar with the local music scene but I definitely want to dig more into it. Everything I’ve heard until now is just incredibly cool. Unique productions, mellow vibes, simply cool, groovy and dreamy.

You are also working on what seems to be an orchestra project in Athens. Could you tell us more about that?
Monika: I have no words to express how happy and excited I am about this project. I’m playing at the Stavros Niarchos Foundation Cultural Centre park, as the closing live show for the Summer Festival. Stavros Niarchos foundation opened to the public just a few months ago and it’s literally the best building and park in Greece right now. I recommend that anyone visiting Greece add it to their sight-seeing list. The entrance for all the activities of the festival is free, and that makes this production even more important. It’s open to the public, it’s a closing party for the festival, and an official musical “welcome” to the summer ahead us. I’m super excited and I hope I can tour this orchestral concept project all around the world soon.

French version

Vous l’avez sans doute découverte l’année dernière avec « Secrets in the Dark », une petite bombe soul produite avec les Dap-Kings qui a fait le tour du monde en quelques mois. La chanteuse grecque Monika revient avec un nouveau morceau, produit et mixé au Red Bull Studios Paris en collaboration avec Blackjoy. L’ambiance est un poil plus « dark » mais sa voix fait toujours des merveilles. Stream exclusif et explications.

Ce nouveau morceau a un son plutôt différent de celui de tes hits précédents. T’es-tu lassée de la soul ?
Monika : [Rires] Mais pas du tout ! J’écoute toutes sortes de musique, et tout m’inspire. J’ai écrit « 1000 Miles of Ocean » peu après la sortie de « Secrets in the Dark », et j’attendais simplement le bon moment pour transformer cette mélodie en chanson. Je dirais même que c’est un hybride de musique soul et de pop classique eighties.

Ce morceau annonce-t-il une direction nouvelle pour le prochain album ?
Monika : Je pense que oui. Sur ce nouvel album, j’ai donné priorité au groove, mais il est aussi axé sur une instrumentation plus classique, et, bien sûr, les mélodies.

Pourquoi as-tu choisi d’enregistrer à Paris ? Quel est ton rapport avec cette ville et sa scène musicale ?
Monika : Paris m’a toujours inspirée, et m’inspirera toujours. Je visite Paris depuis ma tendre enfance – mon père y travaillait jadis. J’ai tant de bons souvenirs ici. Ce qui est génial avec Paris, c’est que chaque fois que j’y reviens, et même si cette ville m’est très familière, elle s’ouvre à moi comme un tout nouveau monde. Il y a tant d’options, de beauté, de chaos et d’élégance tout à la fois. Équilibre, puissance et lumière sont les mots qui me viennent à l’esprit lorsque je pense à Paris. Avec New York et Athènes, c’est la ville qui m’inspire le plus, et c’était comme un rêve d’enregistrer ici. Je ne connais pas trop la scène musicale, mais j’entends bien changer cela ! Tout ce que j’ai entendu jusqu’à présent est incroyablement cool. Des productions uniques, des vibes mellow – tout simplement cool, groovy et exaltant.

Tu travailles aussi sur un projet avec un orchestre à Athènes. Peux-tu m’en dire plus ?
​Monika : Je n'ai pas de mots pour exprimer ma joie et mon enthousiasme pour ce projet. Je jouerai au parc du centre culturel de la fondation Stavros Niarchos, en clôture du Festival d’été. Le centre est ouvert au public depuis quelques mois seulement, et c’est assurément le plus bel édifice/parc en Grèce. Je recommande à tous ceux qui visitent la Grèce d’ajouter ce lieu à leur liste d’arrêts. L’entrée pour toutes les activités du festival est gratuite et cela rend cette production encore plus importante à mes yeux. C’est ouvert à tous les publics, c’est la fête de fermeture d’un beau festival, et un « bienvenu » musical officiel à l’été qui nous attend. J’ai très hâte, et j’espère pouvoir emmener ce projet en tournée partout dans le monde bientôt.